Pensée du dimanche 14 août 2022

Incarnation - toute la création consent à la venue d’un être sur terre

Pour qu’un être s’incarne sur la terre, il faut que toute la création consente à sa venue. Si elle lui refuse seulement quelques éléments, il meurt. Cela vous étonne? Eh bien, réfléchissez. Regardez comment les choses se passent dans un pays, ou une administration, ou une famille. Il y a des personnes qui calculent le budget, fixent les dépenses (combien consacrer à l’éducation, à la défense, à la sécurité sociale...), qui décident quelles économies il faut faire, quelles personnes il faut embaucher, licencier ou garder... quelles sommes sont nécessaires à la nourriture, au chauffage, à l’entretien... Et alors, quand il s’agit de l’arrivée d’un être sur la terre, vous croyez que personne ne l’a décidée ni approuvée? Dans une famille, dans une ville, dans un pays tout se fait d’après des calculs, des plans, des budgets, et dans l’univers tout se ferait sans réflexion, par hasard? Vraiment, l’ignorance humaine est insondable! Là-haut aussi les êtres invisibles comptent combien d’hommes doivent descendre sur la terre, le nombre d’années qu’ils doivent y rester... Oui, et c’est toute une économie dont vous ne pouvez même pas avoir une idée.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

© Prosveta 2013-2022