Pensée du mercredi 16 octobre 2019

l’Esprit - ce n’est pas le corps de l’homme, mais sa nature inférieure qui l’empêche de se manifester

Les relations qu’entretiennent l’esprit et le corps sont, depuis l’origine, une des questions que l’être humain a beaucoup de peine à résoudre. Combien de soi-disant spiritualistes considèrent que le corps est « le tombeau de l’esprit ». Ils doivent apprendre à mieux raisonner. Si le corps était une telle prison, s’il s’opposait à ce point à l’évolution des humains, pourquoi l’Intelligence cosmique les enverrait-t-elle s’incarner sur la terre ? Ils devraient rester en haut, de purs esprits… Or, chez ceux qui négligent leur corps physique sous prétexte de se consacrer aux nobles fonctions de l’intellect, de l’âme et de l’esprit, ces fonctions elles-mêmes finissent par s’affaiblir et péricliter. En réalité, ce qui empêche la manifestation de l’esprit chez les humains, ce n’est pas tellement leur corps physique, mais plutôt cette carapace fluidique faite des désirs, des convoitises et des tiraillements de leur nature inférieure. Si elle n’était pas en train de créer continuellement toutes sortes de miasmes et de fumées, leur corps deviendrait un parfait instrument pour l’esprit.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

© Prosveta 2013-2019